119 fans | Vote

#107 : L'imposteur

________________________________________________ 

Richard, Kahlan et Zedd se rendent dans un village où ils rencontrent Morcant, un riche marchand qui traite avec les D'Haran, mais qui finance également la résistance. Les trois compagnons sont venus prendre des informations au sujet de la ville de Kalabra, où l'armée de Darken Rahl ferait des fouilles. Morcant accepte de les aider. Ils font la connaissance de son fils Gryff, un grand admirateur du Seeker et un jeune homme avide d'aventures. Il doit se marier le lendemain et n'est pas très enthousiasme à cette idée. Il aimerait plutôt être à la place de Richard...

Captures

Popularité


4.67 - 3 votes

Titre VO
Identity

Titre VF
L'imposteur

Première diffusion
06.12.2008

Première diffusion en France
04.11.2009

Vidéos

Trailer VO

Trailer VO

  

Plus de détails

Audience US : 3,55 millions

Ecrit par : Chad Fiveash et James Stoteraux
Réalisé par : Garth Maxwell

 

Acteurs secondaires

Renato Bartolomei ....Demmin Nass

Danielle Cormack .... Shota

Jason Smith .... Gryff

Anna Hutchison .... Bronwyn

Edwin Wright .... Morcant

John Rawls .... Samuel

Scott Wills .... Briggs

Sous une tente, Richard combat avec Demmin Nass Leurs épées s’entrechoquent. Le d’haran arrache des mains l’épée de Richard qui est projetait au sol. La main du d’haran saisit le cou du Sourcier. Son regard fixant celui de Richard, le d’haran soulève le corps du Sourcier pour le plaquer violemment sur une caisse en bois. Il lève son épée et le plante dans la poitrine de Richard qui meurt.

Cette scène est vue par Shota dans un récipient empli d’eau dont l’image de Richard mort se reflète encore.

Shota : Non. C’est affreux !

L’homme : Qu’est-ce-que tu vois, Shota ?

Shota : Le futur. Dans trois jours exactement, le Sourcier mourra.

 

                                                                               *****

Dans une pièce :

L’homme : Les selles arriveront avec la prochaine garnison, commandant. Mais je me suis arrangé pour que les bottes soient livrées demain matin. La cause de d’harane mérite tous nos efforts.

Le commandant : Vous êtes très efficace comme toujours.

L’homme  (serre la main du commandant): Vous savez combien je vous suis reconnaissant pour toutes ces commandes.

Le commandant (regarde le soldat posté à côté de lui) : Va préparer les chevaux.

Le soldat sort. De dessous de son bureau, le commerçant en sort une petite caisse. Il la pose sur la table.

Le commerçant : Juste un petit quelque chose en remerciement.

Le commandant ouvre le couvercle et y découvre une bouteille de vin. Il la saisit d’une main et de l’autre écarte la paille où des pièces étaient dissimulées. Il sourit.

Le commandant : C’est très généreux. On l’ouvrira pour célébrer le mariage de votre fils.

La caisse sous le bras, le commandant s’en va. Il fait nuit. Le commerçant ferme la porte à clé et s’engage dans une ruelle. Soudain, il est plaqué brutalement contre un mur. Une silhouette s’avance vers lui.

Le commerçant : Kahlan. Loué soit les esprits. (Il la serre dans ses bras.) Je te croyais morte.

Kahlan : Ça aurait pu. (Elle regarde Richard) Un certain nombreux de fois.

 

Chez le commerçant dans sa salle à manger :

Kahlan : On dirait que les affaires marchent bien.

Le commerçant : Un peu trop bien, j’en ai peur. Je n’ai jamais eu autant de clients. Malheureusement, ils viennent tous de d’Hara.

Kahlan : Imagine leur surprise s’ils découvraient que tout l’argent qui te donne sitôt distribué à la résistance.

Le commerçant : Mais une partie va tout droit dans les poches du commandant Morcant.

Richard (étonné): Vous payez ses informations ?

Le commerçant : Non, non. Les pots de vin m’assurent de sa fidélité. Ses bavardages font le reste.

Zedd : Avec un peu de chance, votre investissement portera ses fruits. Il nous faut certaines informations.

Richard : Nous avons appris par un informateur que Darken Rahl rassemble des troupes quelque part, pas très loin d’ici. Dans un lieu qui s’appelle Kelabra.

Le commerçant : La plupart ne prononce ce nom qu’à voix basse quand ils osent l’évoquer. C’était la ville la plus riche des Contrées du Milieu, jusqu’à ce qu’une armée ne l’assiège. Plutôt que de se rendre, les habitants se sont donné la mort. (Richard lance un regard à Kahlan) .Leur dernières paroles étaient pour maudire tous ceux qui entraient dans la cité. Un an plus tard, le Mont Mariah entrait en éruption ensevelissant les nouveaux occupants sous une pluie de roches en fusion et détruisant toutes traces de cette ville jadis rayonnante.

Richard : Qu’est-ce que les soldats de d’Hara veulent faire là-bas ?

Le commerçant : Je l’ignore. C’est une région abandonnée. Demain, je passerai voir le commandant. Tel que je le connais, il ne pourra pas s’empêcher de parler.

Entre un jeune homme.

Le commerçant : Gryff. Voici Kahlan et ses amis, Zedd et Richard.

Richard se lève.

Gryff : Le premier vrai Sourcier depuis mille ans. C’est un honneur. L’épée de vérité. C’est donc vrai pour l’entaille sur la garde. Un souvenir du Sourcier, Kieran, qui l’a rapporté d’un combat Peakton.

Richard : Je me demandais d’où elle pouvait provenir.

Le père de Gryff : Depuis qu’il sait lire, Gryff a étudié tous ce qui concerne le Sourcier.

Richard se rassoit.

Gryff : Et donc ? Qu’est-ce-qui vous amène ici ? Ce n’est pas mon mariage ?

Le père de Gryff : Eh oui ! Mon fils se marie.

Kahlan : Félicitation, Gryff !

Zedd : De toutes les magies au monde aucune n’est aussi puissante que celle de l’amour.

Richard pose son regard vers Kahlan qui baisse les yeux, gênée.

 

                                                                                           *****

Le lendemain, Gryff et Richard s’exercent à l’épée.

Richard : Ne me dis pas que s’est dans tes livres que tu as appris à te battre comme ça !

Gryff : Grace à mon père, j’ai pu m’entrainer avec les plus fines lames du pays. Je pourrais peut-être venir avec vous. Me battre à vos côtés.

Richard : Qu’est-ce-que la mariée en penserait ?

Gryff : Bronwyn ? Je ne sais pas vraiment. Je la connais à peine.

Richard reprend le combat à l’épée.

Richard : Comment ça ?

Gryff : C’est un mariage arrangé (Combat à l’épée). Bronwyn appartient à une grande famille. Mais ce qui leur reste, c’est leur nom. Notre union a pour but de les remettre à flots. Quant à mon père, il compte utiliser leur relation pour soutenir la résistance. (Combat à l’épée). Mais j’aimerai mieux me battre contre Rahl plutôt que d’épouser une fille que je connais à peine.

Richard : Tu sais, quelque part, je t‘envie. Tu vas t’installer, te marier, fonder une famille. Tout ce que je ne ferais peut-être jamais.

Gryff : Mais tu as Kahlan, pas vrai ?

Richard : Oui mais …Nous ne sommes pas….

Gryff : Oh ! J’ai du mal comprendre.

Richard : Tu ne dois pas te préparer pour ton mariage ? Bronwyn a de la chance. Et tu feras un très bon mari.

Gryff entre à la maison tandis que Richard essuie son épée. L’image d’une vielle femme se reflète sur l’arme blanche. Il se retourne.

La vieille dame : Il ne faut pas que tu ailles à Kelabra.

Richard : Comment êtes-vous au courant …?

La vieille dame : Dans deux jours exactement, le Sourcier mourra à Kelabra. Cela m’est apparu dans une vision.

Richard : Une vision ?

La vieille dame : D’un possible futur. Que tu peux changer si tu te tiens éloigner de cet épouvantable endroit.

Richard : Qui êtes-vous ?

La vieille dame : Aucune importance. Tu sauras ce que je dis est vrai. Quand tes yeux se poseront sur l’aigle.

La vieille dame part sous le regard de Richard, intrigué. Le père de Gryff sort de la maison.

Le père de Gryff : Richard.

Richard se tourne vers lui puis reporte son regard sur la mystérieuse vieille dame. Elle a disparu.

 

Dans les bois :

La vieille femme est dans les bois. Son apparence change. C’est Shota.

 

Dans la maison du père de Gryff :

Le père de Gryfff : Quoi qu’il prépare à Kelabra, c’est important. On leur a expédié un minerai hautement explosif. Le souffle du Dragon.

Kahlan : Ils préparent une attaque.

Richard : Mais où ? Ils contrôlent déjà la région.

Le père de Gryff : Je n’ai pas découvert ce qu’ils mijotent exactement mais Darken Rahl a envoyé un homme superviser l’opération. Il s’appelle Nass.

Kahlan : Demmin Nass ?

Le père de Gryff : Tu le connais ?

Zedd : Seulement de réputation. Nass est l’officier le plus loyal de Darken Rahl.

Kahlan : C’est un boucher. Il exécute les ordres sans pitié.

Zedd : S’il envoie son bras droit à Kelabra, je n’ose imaginer ce qu’il prépare.

Richard : C’est peut-être l’occasion d’intervenir, qui sait ? C’est vrai, on ne peut pas trouver Darken Rahl parce- qu’il change sans arrêt de résidence. Mais ce Demmin Nass est son commandant le plus dévoué. Il saura où il se trouve. Si nous pouvons infiltrer le camp de Kelabra, et approcher Demmin Nass….

Kahlan : Je pourrais le convertir.

Zedd : Nous compterions ainsi un proche de Rahl parmi nos alliés.

Richard : Et si nous trouvons Rahl, nous pourrons le tuer.

Le père de Gryff : Mes hommes doivent apporter des provisions aux soldats. Mais si prenez le chariot et y aller les livrer. Vous infiltrez sans problème. J’ai là une carte du campement de Kelabra. J’ai pu la voler pendant que Morcant regardait ailleurs.

Richard prend la carte et l’étale sur la table. Il remarque sceau au coin de la carte. C’est un aigle. Il se rappelle de l’avertissement de la vieille dame : Lorsque tes yeux se poseront sur l’aigle.

Richard : L’aigle.

 

Kalhan (prend connaissance de l’entrevue de Richard avec la vieille dame): Cette femme t’a dit que le Sourcier mourrait à Kelabra ? Cette mission est suffisamment risquée sans une vision annonçant la mort du Sourcier. Nous devons découvrir comment elle sait que nous nous rendons là-bas sans quoi nous courons le risque de tomber dans un piège.

Le père de Gryff : Eh bien, faites vite. D’après, Morcant, Nass ne restera qu’une seule journée.

Richard : Si nous cherchons cette femme, nous pourrons rater notre seule chance de le coincer. Et nous ne sommes même pas surs que cette vision soit fondée. C’est une occasion que nous devons saisir.

 

Dans la grotte :

Shota tient dans ses mains une petite vasque empli d’eau où elle voit l’avenir du Sourcier. Sa mort.

Shota : Folie !

L’homme : Qu’est-ce qui te bouleverse Shota ?

Shota : Mon avertissement aura été ignoré.

 

Dans la chambre de Gryff :

Au loin, les cloches retentissent. Gryff s’habille. Dans le miroir, il voit une vieille dame. Il se tourne vers elle.

Gryff : Qui êtes-vous ?

La vieille dame : Quelqu’un qui peut t’offrir ce que tu souhaites vraiment.

Gyff : De quoi vous voulez parler ?

La vieille dame : Tu veux une vie d’aventure. Tu ne veux pas vraiment te marier.

Gryff : Personne ne peut rien faire pour changer cela.

La vieille dame : Changer ? Il y a bien des choses que je change. Je peux faire de toi, le Sourcier, si tu le désires. Lorsque les autres te regarderont, ils verront Richard Cypher. Et lorsqu’ils regarderont Cypher, ils te verront toi.

Gryff : Et comment feriez-vous ?

La vieille dame : Oh ? C’est déjà fait.

                                                                                       *****

 

Chez le père de Gryff :  

Kahlan sort de la maison de son hôte et voir Gryff (l’apparence de Richard) avec l’épée de Vérité. Suivi de Zedd.

Kahlan : Qu’est-ce que tu fabriques ? Richard fronce les sourcils. Repose l’épée de Richard, Gryff.

Zedd tend sa main ôtant l’épée à Gryff par magie. Richard est sidéré.

Zedd : L’épée de Vérité n’a rien d’un jouet.

Richard : Mais qu’est-ce qu’i vous arrive ?

Gryff les rejoint.

Kahlan : Que fait Gryff avec ton épée, Richard ?

Surpris, Gryff regarde Richard.

Zedd : Ce n’est pas bien grave (Il tend l’épée à Gryff) mais l’épée de Vérité appartient au Sourcier.

Richard : Je ne comprends rien. C’est moi, Richard.

Gryff : Bronwyn a beaucoup de chance et tu feras un très bon mari. Je crois que nous devrions y aller.

Accompagné de Gryff, Richard assiste au départ de ses amis.

Richard : Eh !

Le père de Gryff (pose sa main sur son épaule.) : Il est l’heure de te marier, fiston.

Richard : Quoi !? Je ne suis pas votre fils. Je ne suis pas Gryff. Kahlan !

Soudain, l’eau d’un grand bassin attire le regard de Richard et y voir son reflet. Abasourdi, il constate qu’il a l’apparence de Gryff.

Richard (au père de Gryff) : Il me faut un cheval. Il faut que je rejoigne au plus vite Zedd et Kahlan. Vous comprenez ?

Le père de Gryff : Je comprends parfaitement. J’étais pareil le jour où j’ai épousé ta mère. C’est normal d’être nerveux pour ses noces.

Richard : Non. Il n’y a rien du tout de normal…..

Le père de Gryff : Ça suffit, Gryff ! Tu vas te marier. (Il baisse la voix) Tu as intérêt à te reprendre .Ta belle-famille est là.

Un cavalier descend de sa monture et s’avance vers le père de Gryff.

Le cavalier : Belle journée pour des épousailles.

Le père de Gryff : En effet. Nul n’est plus impatient que Gryff.

Le cavalier : Où est-il ?

 

Dans les bois :

Richard court mais il est aussitôt rattrapé par trois cavaliers. Ils l’encerclent.

Le cavalier : Tu oserais déshonorer ma sœur en la laissant seule devant l’autel.

Richard : Vous faites une terrible erreur.

Le frère (descend du cheval) : C’est toi qui as fait une erreur. Tu as insulté Bronwyn. Tu as insulté notre famille.

Richard : Je ne suis pas celui….

Le frère (empoigne la chemise de Richard) : Je ne veux plus t’entendre sauf pour l’échange de consentement.

Richard le repousse et met cherche instinctivement la garde de son épée qu’il n’a plus .Les autres cavaliers lèvent leur épées.

Le frère (le menace de son épée) Ce mariage aura bien lieu. L’enjeu pour ma famille est trop important pour que je te laisse tout gâcher. Je connais le petit secret de ton père. Alors, soit tu acceptes de nous suivre et d’épouser notre sœur soit je dis aux soldats de d’Hara que ton père vient en aide à la résistance. Alors qu’est-ce que tu vas faire ?

 

                                                                                   *****

A l’autel :

Le prêtre : Au-dessus de nous, les étoiles. En dessous de nous, les pierres. A mesure que le temps s’écoulera, souvenez-vous. Telle une pierre votre amour sera fort. Telle une étoile votre amour sera éternel. (Prend sa main) Bronwyn, souhaites-tu unir ton âme, ton esprit et ton corps à cet homme ici présent.

Bronwyn : oui.

Le prêtre : Et toi, Gryff. (Prend sa main)Souhaites-tu unir ton âme, ton esprit et ton corps à cette femme.

Richard hésite et tourne la tête vers le frère de Bronwyn.

Richard : Oui.

Le prêtre : Avec les esprits pour témoins, vous voilà unis par le sang. Pour l’éternité, vous ne faites plus qu’un.

Sous les applaudissements des deux familles, Bronwyn et Richard se retrouvent lier par des menottes cérémoniales.

 

Dans la grotte :

L’image des mariés se reflète sur la surface de l’eau de la petite vasque.

L’homme : Maintenant le Sourcier est pris au piège.

L’image change en dévoilant l’avenir. Ce n’est plus le Sourcier mais Gryff qui meurt de la main de Demmin Nass.

L’homme : Tu as réussi, Shota. Tu as changé le futur.

Shota : Rassemble tes hommes. Assures-tu qu’il ne tentera pas de rejoindre ses amis dans leur funeste mission.

 

                                                                               *****

 

Quelque part dans les montagnes :

La carte de Kelabra est étalée sur le sol.

Zedd : Je conduirais le chariot d’approvisionnement jusqu’au campement .Les soldats mettront les caisses dans la tente du commandant. Sauf qu’il n’y aura pas de provision, à l’intérieur. Il y aura vous deux.

Kahlan : Il faudra que je sois seule avec Nass pour le convertir. Ce ne sera pas facile avec tous ces soldats.

Zedd (soupire) : Une idée, Sourcier ?

Gryff : Oh, oui. On devrait..Euh….Ne jamais faire ce que l’on peut faire pour nous.

Zedd : Qu’est-ce-que tu as dit ?

Gryff : C’est…C’est quelque chose que le Sourcier de la troisième ère disait. C’était un fin stratège.

Zedd : Je sais mais je suis surpris que tu le connaisses.

Gryff : Je l’ai découvert dans le livre que Gryff m’a donné. (Il leur montre un petit livre noir) Il retrace l’histoire des Sourciers qui ont vécu avant moi.

Zedd (sourit) : Je suis ravi que tu apprennes de tes prédécesseurs.

Kahlan : Que suggérerait le Sourcier de la troisième ère ?

Gryff : Une diversion ?

Zedd : Grande idée ! Nous pourrions mettre le feu à leur réserve de souffle de Dragon. Cela occuperait les soldats et selon le protocole militaire de d’Hara, ils devaient conduire Demmin Nass à l’abri sous la tente du commandant.

Kahlan : Où Richard et moi, nous l’attendrons pour le convertir.

Zedd : Laissons les soldats de d’Hara faire le travail à notre place.

Kahlan (regarde Gryff): Un jour, c’est peut-être toi, qu’un Sourcier citera.

 

                                                                               *****

Le père de Gryff : A mon fils Gryff ! Et à sa charmante épouse Bronwyn.

Les convives : A Gryff et Bronwyn !

Richard (regardant les menottes) : Si elles te gênent, on peut-être les enlever.

Bronwyn  (fronce les sourcils) : Qu’est- ce que tu racontes ? Tu es fou ! Tu sais que la tradition ne l’autorise pas. On doit les garder jusqu’au matin. Après avoir passé notre première nuit en tant que mari et femme.

Un tintement se fait entendre dans l’assemblée.

Morcant : J’aimerais moi aussi boire à leur bonheur. A la mariée et au marié. C’est si merveilleux d’assister à l’union de deux âmes. Une union qui, je n’en doute pas honorera Darken Rahl et son si noble combat. Vous aussi, levez votre verre en son honneur. Au seigneur Rahl !

Tous se mettent debout et lèvent leur verre.

Les convives : Au seigneur Rahl !

Richard saisit sa coupe et imite le geste mais le poignet de son épouse tire sur la chaine qui les relie forçant Richard a reposé aussitôt son verre sur la table. Surpris, il jette un regard sur la jeune femme. Un soldat entre dans la salle et se dirige vers Morcant.

Morcant (au père de Gryff) : j’ai peur qu’une mission urgente me réclame.

Il s’incline devant les mariés et sort .Le frère de la mariée se place devant les convives.

Le frère de la mariée : Il y a bien des choses que j’aimerais dire. Laissez-moi par commencer par souhaiter à ma petite sœur et à son époux beaucoup, beaucoup d’enfants ! Et j’espère …….

Richard  (intervient brusquement) : Nous devrions d’ailleurs nous y mettre sans plus tarder !

Eclats de rire de la part de certains convives.

Le frère : Je ne te savais pas si impatient.

Richard : Oh, je le suis. Tu peux me croire. (Puis s’adressant à Bronwyn) On y va ?

 

Dans la chambre nuptiale :

Le frère de Bronwyn ferme la porte à clef laissant les jeunes mariés.

Richard : Je sais ce que je vais te dire va te paraitre incroyable mais je ne suis pas celui que tu imagines. Je m’appelle Richard Cypher. Je suis le Sourcier.

Bronwyn : Bien sûr. Et moi, l’inquisitrice.

Richard : Je te dis la vérité. Je ne sais pas si c’est une malédiction ou bien un charme mais peu importe ce que c’est. Quand on me regarde, on voit Gryff !

Bronwyn : C’est peut-être bien parce que tu es Gryff !

Richard : Non, je suis le Sourcier. Et il m’a semblé que tu n’aimais pas beaucoup Darken Rahl. Tu veux bien m’aider à sortir d’ici pour que j’aille à Kelabra combattre les soldats de d’Hara ?

Bronwyn : Je n’en reviens pas. Est-ce que tu crois que je voulais me marier avec toi ?

Richard : Pourquoi l’avoir fait, alors ?

Bronwyn : En fait, ce sont mes frères qui ont eu cette idée. Maintenant que nos parents sont morts, ils comptent tous sur ce mariage pour assurer l’avenir de la famille mais si cela doit gâcher ma vie.

Richard : Je ne savais pas. Je suis désolé.

Bronwyn : Tu es désolé ? Je croyais qu’en me mariant, au moins, je pourrais échapper à l’emprise de mes frères. Mais c’était avant de savoir que mon mari serait un aliéné !

Richard : Mais …

Bronwyn pleure.

 

Dans les bois :

Griff lit son livre et Kahlan se réveille.

Griff : Tu as du mal à dormir ?

Kahlan : Je m’inquiète pour demain. Je ne veux pas qu’il t’arrive quoi que ce soit.

Griff : Comment pourrait-il m’arriver quoi que ce soit. J’ai l’épée de Vérité (Griff s’approche de Kahlan) et je t’ai, toi.

Kahlan : J’ai peur que cela ne soit pas suffisant. Qui y a-t-il ?

Griff : Pour commémorer la victoire d’Elia, le sorcier de la troisième ère a demandé qu’un dôme magnifique soit construit à Aydindril. Après quarante années, à placer minutieusement les pierres, il ne restait plus qu’à enlever la dernière pièce de la structure en bois. Est-ce que tout ce travail allait s’effondrer  ou le dôme allait-il chatouiller le ciel ?

Kahlan : Le dôme d’Aydindril, il se dresse depuis des milliers d’années.

Griff : Je crois que la morale est que si tu veux que quelque chose dure, tu dois prendre le risque de le voir s’écrouler.

Kahlan : Et que dirait le sourcier de la troisième ère au sujet des mères inquisitrices qui s’inquiètent un peu trop ?

Griff : Je ne sais pas ce qu’il dirait à ce sujet mais ce sourcier te confierait qu’il est prêt à mourir pour toi.

Kahlan : Richard, non. Tu ne devrais pas dire ça.

Griff : Je n’y peux rien. C’est ce que je ressens.

Il s’approche pour lui donner un baiser.

Kahlan : Je ne peux pas. Nous ne pouvons pas.

Griff: Kahlan, attend.

Kahlan : Richard, non .Il ne peut rien se passer. Je suis désolée.

 

Dans la chambre nuptiale :

Richard : Bronwyn, tu avais raison. Je n’aurais dû faire semblant d’être quelqu’un d’autre. Mais aucun de nous ne veut ce qui nous arrive.

Bronwyn : Quel autre choix avons-nous ? Nous sommes coincés tous les deux.

Richard : Peut-être que non. Tu disais que tu voulais voir le monde. Eh bien, allons-y ! Maintenant. Lorsque nous serons assez loin d’ici, nous briserons cette chaine et partirons chacun de notre côté. Elle est faite en or massif, tu la garderas. Tu en tireras assez d’argent pour entamer la vie que tu voudras.

Bronwyn : Comment ?

Richard : En sortant par la fenêtre.

 

Dans les bois :

Richard et Bronwyn courent dans les bois.

Bronwyn : A ton avis, combien de temps leur mettront-il avant de se rendre compte que nous sommes plus là ?

Richard : Je n’en sais rien mais nous serons loin quand cela arrivera.

Un homme (pointe une épée sur eux) : Vous n’irez nulle part.

Richard : D’accord. (Le pied de Richard rencontre un bâton) mais ne lui faites pas de mal.

Avec son pied, Richard soulève le bâton, désarme le brigand et saisit l’épée.

Le brigand (un couteau à la main) : Lâche ton épée, Sourcier ou la fille mourra.

Un bruit. Richard fait volte-face, un deuxième homme se tient derrière eux. Il les regarde puis engage le combat. La jeune fille tente de ne pas le gêner en suivant les mouvements rapides du Sourcier. Richard parvient à les faire fuir.

Richard : Tu n’es pas blessée ?

Bronwyn : Il t’a appelé, Sourcier. Tu disais vrai dans la chambre, tout à l’heure. Tu es vraiment le Sourcier.

Le jour s’est levé. Avec de l’épée, Richard réussit à défaire les liens qui l’unissait à Bronwyn.

Richard : Tiens ! Garde-les. Qu’est-ce que, tu t’en sortiras seule dans la forêt ?

Bronwyn : Je veux venir avec toi.

Richard : C’est trop dangereux ! Mes amis vont attaquer les soldats de d’Hara avec quelqu’un qui n’est pas le Sourcier. Je dois me dépêcher.

Bronwyn : Donc, tu as besoin de moi. Je connais un raccourci pour Kélabra. A travers les grottes. Si tes amis sont vraiment en danger, le moyen le plus rapide de les rejoindre, c’est de me laisser te guider.

 

Dans les grottes :

Bronwyn : (Une torche à la main) : Ces grottes mènent aux catacombes de Kélabra. Je n’aurais jamais cru y passer ma lune de miel.

Richard : Toi et moi, ne sommes pas vraiment mariés.

Bronwyn : Je sais, oui. Pour la première fois de ma vie, j’ai l’impression de faire quelque chose d’important. Et c’est bien mieux que d’être l’épouse d’un fils de marchand.

Richard : Tu ne connais pas le vrai Griff. Tu devrais lui laisser une chance .Il vaut plus que tu ne le crois.

Bronwyn : J’aimerais mieux affronter des soldats plutôt d’épouser quelqu’un avec qui je ne partage rien.

Richard : C’est drôle. Griff a dit la même chose de toi.

 

Quelque part dans les bois :

Kahlan dépose son sac dans la charrette et regarde Richard.

Zedd : Que passe-t-il ?

Kahlan : Rien du tout.

Zedd : Je n’ai nul besoin d’être inquisiteur pour savoir que tu ne me dis pas la vérité.

Kahlan : Richard a failli m’embrasser, hier soir.

Zedd : On y est. Ce que je craignais le plus a fini par arriver. Tu ne peux pas continuer plus longtemps à cacher la vérité à Richard.

Kahlan : Je le sais. Mais je m’inquiète pour cette mission. Je ne veux pas que cela nous déconcentre.

Zedd : Je vois déjà que vous êtes déconcentrés.

 

Sur une route, à travers la forêt :

Chargée de la cargaison, Zedd conduit la charrette. Kahlan et Griff sont dissimulés dans une caisse.

Griff : Kahlan, je voudrais m’excuser pour hier soir.

Kahlan : Non, ce serait plutôt à moi de m’excuser.

Griff : Ce n’est pas grave si tu ne partages pas mes sentiments.

Kahlan : Oh, non. Ce n’est pas ça. Il y a quelques chose que j’aurai du te dire depuis longtemps, déjà. Le pouvoir d’une inquisitrice est omniprésent. Nous devons le retenir à tout moment.

Griff : C’est difficile ?

Kahlan : Oui. En particulier si je venais à tomber amoureuse. Mon pouvoir échapperait à mon contrôle. (Elle a des larmes aux yeux). Dans un moment d’extase, il pourrait se déchainer. Mon amant serait alors possédé et il deviendrait mon esclave. C’est pourquoi notre amour est impossible. (Elle pleure) Tu ne serais plus toi-même et tu ne pourrais accomplir ton destin. Je suis désolée, Richard.

 

Au campement des d’harans :

Le commandant Morcant accueille Demmin Nass.

Cdt Morcant : Général Nass, c’est un plaisir de vous recevoir.

Général Nass : Je ne suis pas ici pour le plaisir.

Cdt Morcant : Bien sûr. Vous serez ravi d’apprendre que nous sommes en avance sur les délais.

Général Nass : Bien. Le seigneur Rahl remportera donc la victoire plutôt que prévu.

Accompagnés par quelques soldats, le commandant Morcant emmène le général Nass dans un caveau.

Un soldat : Les fouilles progressent bien, commandant.

Cdt Morcant : Nous pensons que le caveau royal se trouve juste derrière ce mur.

Il pose un baril de poudre et allume la mèche sous l’œil attentif du général Nass.

Tous s’éloignent sauf le général qui fixe la progression de la flammèche. Le commandant Morcant, le tire doucement par le bras et ce dernier se décide à le suivre. Une grosse explosion ne tarde pas à se faire entendre.

Les vibrations et le bruit sourd de l’explosion se propagent jusqu’à l’intérieur de la grotte.

Bronwyn : Qu’est-ce que c’était ?

Richard : Nous devons sortir avant que la grotte ne s’effondre. Viens.

Pendant ce temps, le général Nass enlève les morceaux de planches qui ont résisté à l’explosion. Ce dernier découvre une grande urne.

Au même instant, Richard et Bronwyn courent tentant de trouver une sortie.

Richard : Saute !

Aussitôt, ils sont cernés par les soldats. Le commandant Morcant s’approche d’eux.

Cdt Morcant : Griff !?

Général Nass : Vous connaissez ces individus ?

Cdt Morcant : C’est le fils d’un commerçant du coin. Très loyal envers la cause de d’Hara.

Général Nass : Ce sont des espions. Enfermez-les ! Nous découvrirons qu’ils sont réellement.

Dans une tente d’harane :

Le commandant Morcant enchaine les prisonniers à un poteau.

Cdt Morcant : Tu étais censé être en lune de miel, Griff. Qu’est-ce qui t’a pris de vouloir venir ici ?

Richard : Vous feriez mieux de vous inquiéter de la réaction de mon père lorsqu’il sera comment vous m’avez traité. Il vous a toujours été dévoué, commandant.

Cdt Morcant : Nass est bien décidé à vous interroger. Il n’y a rien que je puisse faire.

Richard : Dans ce cas, je ne pourrais rien faire non plus. Quand Nass m’interrogera, je lui parlerais des pots- de -vin que mon père vous verse.

Cdt Morcant : Ne parle pas si fort. Il n’y a rien que je puisse faire.

Richard : Vous pouvez m’aider à m’échapper. Je crois que vous conviendrez qu’il vaudrait mieux que je ne reste pas.

Après une légère hésitation, le commandant Morcant lui donne la clé du cadenas. Au même moment, Zedd arrive au camp.

Un soldat :Infanterie halte.

Zedd descend de la charrette tandis que les soldats décharge la cargaison.

Zedd : Livraison spéciale pour le commandant Morcant. Elle doit être déposée dans sa tente.

Les soldats exécutent l’ordre donné par Zedd. Deux gardes restent en faction à l’entrée de la tente quand ils entendent un bruit sec et font face à Kahlan et Griff, sortis de la caisse. Parvenant à les éliminer sans mal, Kahlan farfouille le bureau du commandant Morcant.

Griff : Qu’est-ce que tu cherches ?

Kahlan : Il doit y avoir quelque chose qui nous indiquera ce que fait Nass à Kélabra.

Kahlan trouve enfin ce qu’elle cherche. Elle déroule le parchemin.

Kalhan : Qu’est-ce qui est écrit ?

Griff : Je ….Je ne connais pas cette écriture.

Kahlan : Bien sûr que si.

Griff : Je ne sais même pas de quelle langue il s’agit.

Kahlan : Mais tu l’as déjà lue. C’est celle du « Grimoire des Ombres Recensées ». Richard.

Kahlan commence à comprendre tandis que Griff recule d’un pas. Rapide, Kahlan se saisit de son poignard et le menace.

Kahlan : Qui es-tu ?

A l’extérieur, Zedd entre en action enflammant les mèches reliant les barils de poudre puis rejoint ses deux amis sous la tente.

Zedd : Ca va sauter.

Kahlan : Nous devons tout arrêter.

Zedd : De quoi est-ce que tu parles ?

Kahlan : Ce n’est pas le Sourcier. C’est Griff ! (Zedd reste bouche bée). Je crois que c’est cette vieille femme qui a fait ça pour sauver Richard. Pour empêcher que sa vision de la mort du Sourcier ne se réalise.

Griff : La mort du Sourcier ? C’est pour ça qu’elle a fait ça ? Alors, je devais mourir à sa place ?

Kahlan : Il nous faut abandonner la mission.

 

Soudain, une énorme explosion ébranle la tente. Dehors, les soldats paniquent.

Les soldats : On nous attaque !

 

Sous la tente :

Zedd : Il est trop tard pour ça.

 

Les explosions s’enchainent les unes derrière les autres. L’épée à la main, le commandant regarde ses soldats courir dans tous les sens.

Cdt Morcant : Emmenez le général Nass sous ma tente. Tout de suite !

 

Sous la tente :

Griff : Il faut que je m’en aille.

Kahlan : Attend, non. Nass va arriver.

Griff : Mais je ne suis pas le Sourcier !

Zedd : Mais Nass s’en moque !

Apeuré, Griiff sort, de son fourreau, l’épée de vérité se tenant devant l’entrée de la tente. Nass ne tarde pas à arriver suivi par deux soldats. Nass remarque l’épée de vérité.

Général Nass : Le Sourcier !

Griff : Non, non, vous vous trompez !

Sourd à ses protestations, Nass engage le combat. Griff n’a pas d’autre choix que de se battre avec lui. Kahlan et Zedd sont à leur tour attaqués. Nass réussit à désarmer Griff, le saisissant au cou pour l’envoyer sur la caisse .Impuissant, Griff regarde Nass lever son épée en l’air. Soudain, une main s’empare de l’épée de vérité. C’est Richard qui vole au secours de Griff en poussant violemment Nass contre la table. Une épée à la main, Bronwyn est restée à l’entrée de la tente. Richard tente une épée à Griff.

Richard à Griff : Tiens !

Richard reprend le combat contre Nass. Griff participe au combat et parvient à éliminer le soldat en même temps que Bronwyn.

Griff à Bronwyn : Tout va bien ?

 

L’extérieur, les explosions font rage.

Un soldat : Les mines s’effondrent. Où est le commandant ?

Deux soldats surgissent dans la tente quand Nass se fait désarmer regardant droit dans les yeux Richard.

Un soldat : Commandant, les galeries s’effondrent.

Les soldats emmènent Nass laissant Richard et ses amis dans la tente.

Richard : Nous devons partir tout de suite. Vite !

Avant de sortir, Kahlan prend le parchemin.

 

Dans les bois :

Penché sur un plan d’eau, Richard sourit devant son apparence retrouvée.

Zedd : Je vois que le sort de la vieille femme aura duré juste assez longtemps pour éviter que sa vision ne se réalise. Il y a des lustres que je n’avais pas été témoin d’une magie aussi impressionnante.

A quelques pas derrière eux :

Griff à Kahlan : Ecoute. Au sujet d’hier soir, je sais que c’était adressé à Richard mais….

Kahlan : Après avoir tant hésité à en parler, je me trompe de personne.

Griff : Tu devrais le lui dire.

Il lui tend le sac à dos et rejoint Richard.

Griff : Tiens ! C’est pour toi. (Il lui donne un livre). L’histoire des Sourciers. Je voulais m’excuser pour…pour être rentré dans le jeu de cette vieille femme. J’ai compris qu’il ne suffit pas de brandir une épée magique pour être le Sourcier. Je crois que je voulais accomplir quelque chose.

Richard : Pour ça, tu n’as pas besoin d’être le Sourcier.

Ils se serrent la main. Richard rejoint Kahlan, range le livre dans son sac à dos.

Kahlan : Il parait que tu t’es marié ?

Richard : C’était une belle cérémonie. J’ai fait ce qu’il fallait pour pouvoir vous retrouver Zedd et toi.

Kahlan : Tu as bien fait.

Richard : Tu vas bien ?

Kahlan : Très bien.

Zedd : On dirait que la résistance compte de nouveau membre.

Richard : Il en aurait eu trois si nous avions pu convertir Nass.

Zedd : L’important c’est que Griff se soit sorti indemne. Nous avons fait mentir la vision de ta mort.

Kahlan : Nous avons fait plus. Nous avons ceci.

Elle donne à Richard le parchemin. Il le déroule.

Kahlan : Nous apprendrons peut-être ce que faisait Nass à Kélabra.

Richard : C’est un récit. De la chute de la ville. *Lorsque les remparts s’effondrèrent, ces habitants se sont donné la mort pour protéger le plus grand secret de la ville.*

Zedd : Et ils disent quel est ce secret ?

Richard : *C’est l’endroit où ils ont caché leur plus grand trésor. La boite d’Orden.*Qu’est-ce que c’est ?

Zedd : Il y a trois boites d’Orden. Chacune d’elle contient un pouvoir magique d’une puissance inimaginable. Quiconque serait en possession de ces trois boites deviendrait invulnérable. Darken Rahl réduirait le monde entier en esclavage. Il serait invincible.

 

Dans le camp des d’harans :

Le général Nass brise l’urne découvrant l’une des boites d’Orden.

Le commandant Morcant : Général Nass, le Sourcier et les autres se sont échappés.

Nass (contemple la boite d’Orden): Nous avons ce que nous voulions. Nous devons l’apporter au seigneur Rahl. Préparez vos hommes .Nous partons pour le Palais du Peuple. (Morcant s’en va). Bientôt, le seigneur Rahl aura les trois boites et il en sera fini du Sourcier.

Dans les bois :

La vieille femme : C’est bon de te savoir en vie, Sourcier. Tu peux me remercier pour ma vision.

Richard : C’est à cause de votre vision que Nass s’est emparé de la boite d’Orden.

Zedd (saisit Richard par l’épaule) : Shota ! Je craignais que tu sois derrière cette magie diabolique.

Shota : Zeddicus Zu’l Zorander. Les années ne t’ont pas épargné.

La vieille femme dévoile sa vraie apparence. Une belle femme aux cheveux longs.

Richard : Zedd, vous la connaissez ?

Zedd : Jadis quand j’étais un jeune sorcier stupide, je me suis aventuré dans sa tanière.

Shota : Très peu se sont plaint.

Zedd : Très peu ont vécu assez longtemps pour s’en plaindre.

Shota : J’aurai du te tuer quand j’en avais l’occasion.

Richard : Qui est-ce ?

Zedd : Une puissante ensorceleuse qui règne sur la longe d’Agaden usant de sa magie perverse pour faire tourner les évènements en sa faveur. Et ce n’est pas une alliée du Sourcier !

Shota : Je ne suis pas non plus une alliée de Darken Rahl. S’il parvient à dominer le monde, je deviendrais l’esclave de sa magie. Je dois aider le Sourcier. Car la prophétie veut que lui seul puisse vaincre Rahl.

Kahlan : Pourquoi ne pas être vu nous voir ?          

Shota : Zeddicus Zu’l Zorander aurait refusé que je vous aide.

Zedd : Et pour cause. Je suggère que l’on mette le plus de distance possible entre nous et cette sorcière.

Shota : Oh, vous pouvez me fuir mais vous ne pouvez échapper à la prophétie.

Richard : De quoi parlez –vous ? Je suis en vie. Nous avons infléchi votre prophétie.

Shota : C’était une vision. Un bref aperçu d’un possible futur. Ce qui est écrit dans le Livre des Prophéties ne peut être changé.

Richard : Et quelle est cette prophétie ?

Shota : Il est écrit que le Sourcier finira par être trahi par un de ses proches. Tu seras bientôt trahi par la femme en blanc.

Shota s’était approchée d’eux et pointe son doigt sur Kahlan. Cette dernière recule d’un pas. Choquée, Kahlan secoue la tête devant les regards surpris de Zedd et de Richard.

 

Kikavu ?

Au total, 42 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Phoebe0102 
03.07.2019 vers 22h

Luna25 
03.09.2018 vers 01h

crystal14 
10.05.2018 vers 22h

sanct08 
04.04.2018 vers 08h

ilusion 
29.10.2017 vers 18h

Valerie42 
26.09.2017 vers 18h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

crystal14 
Locksley 
sossodu42 
Ne manque pas...
Activité récente
Actualités
HypnoCup 2021 - Legend of the Seeker représentée au tour 1 !

HypnoCup 2021 - Legend of the Seeker représentée au tour 1 !
L'HypnoCup 2021 a commencé sur la citadelle ! Cette année 512 couples s'affrontent pour accéder au...

[MàJ] Alternative Awards 2020 : pensez à voter !

[MàJ] Alternative Awards 2020 : pensez à voter !
Les Alternative Awards 2020 sont en cours. Les catégories se succèdent, sympathiques et variées ! En...

Nouveau design !

Nouveau design !
Après deux ans, le quartier fait peau neuve et revêt de nouvelles couleurs !  Ce nouveau design...

Soutenez Darken Rahl !

Soutenez Darken Rahl !
La carte Evil de Darken Rahl est en lice pour être élue HypnoCard du Mois. Si vous voulez la...

Craig Parker au casting de la saison 1 de Charmed !

Craig Parker au casting de la saison 1 de Charmed !
Après un passage chez Marvel's Agents of SHIELD, Craig Parker rejoint le casting de la saison 1...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Locksley, 19.05.2022 à 20:12

Nouveau sondage sur le quartier Marvel ! Il est 'ou-vert' à tous donc n'hésitez pas à passer. Bonne soirée !

CastleBeck, Avant-hier à 13:47

Si vous aimez les chevaux, vous êtes attendus sur le PDM du quartier Anne With An E. Merci.

chrismaz66, Avant-hier à 23:11

Sondages électoraux chez Torchwood et Kaamelott, venez élire vos gouvernements...pour de faux! Bonne nuit !

StoneHeart, Hier à 09:13

Nouveau design sur le quartier Stranger Things ! N'hésitez pas à passer

sanct08, Aujourd'hui à 08:26

Hello, animations, sondages et forum vous attendent sur Le Caméléon et X-Files ! N'oubliez pas le design sur Le Caméléon Bonne semaine !

Viens chatter !